Navigation mit Access Keys

close

Heidi

  

« L’aide juridique de Procap : un vrai soulagement ! »

Malgré une météo capricieuse, Heidi et Benz profitent d’une journée de randonnée entre amis sur les hauteurs d’Adelboden. Jusqu’à ce que Heidi fasse un faux pas et chute en contrebas. «C’était horrible!», raconte Benz, encore profondément bouleversé. «Je ne la voyais plus, ne l’entendais plus. Au début, j’ai cru qu’elle n’avait pas survécu.»

«D'une manière ou d'une autre, la vie devait continuer»

Il se retourne vers sa femme, assise à côté de lui en fauteuil roulant. Heidi ne se rappelle ni sa chute ni ce qui s’est passé pendant trois mois. Ce jour-là, à cause de l’épais brouillard, les sauveteurs n’ont réussi à la secourir qu’après plusieurs heures. Une fois à l’hôpital, le diagnostic est tombé: paraplégie et lésions cérébrales. Heidi luttait pour sa vie, pendant que Benz se battait à la maison pour maintenir à flot leur vie de famille avec leurs trois enfants, en conciliant le ménage et son travail de charpentier. «Jepleurais beaucoup, mais il fallait bien que la vie continue», se rappelle Benz.

Procap a défendu les droits de la famille

Comme leur maison n’était pas accessible en fauteuil roulant, elle s’est transformée en chantier durant la rééducation de Heidi à Bâle. Pas de problème avec la planification, en revanche la confrontation avec les assurances qui se renvoyaient le dossier l’une à l’autre a eu raison des dernières forces de Benz. En plus, l’AI avait réduit de moitié la contribution aux coûts proposée par le Centre suisse pour a construction adaptée aux handicapés. En désespoir de cause, Benz s’est tourné vers Procap. La justification de l’AI a fortement intrigué l’avocat de Procap en charge du dossier, Daniel Schilliger: «J’avais l’impression qu’on les laissait tout simplement tomber.» Procap a réussi à obtenir de l’AI qu’elle augmente à nouveau la contribution aux coûts, ce qui a notamment permis l’installation d’un monte-escaliers.

Soutien dans les relations avec les assurances

Depuis, Procap se tient aux côtés de la famille, assure la correspondance avec toutes les assurances impliquées et garde un oeil sur le dossier. Pour le couple, c’est un immense soulagement. «Nous sommes tellement contents de ne plus devoir nous débattre dans la jungle des paragraphes», explique Heidi.

Il y a quelques mois, elle a pu rentrer chez elle, auprès de son mari et de leurs trois jeunes enfants. Sa famille l’entoure de tout son amour et elle s’efforce d’accomplir un maximum de tâches par ellemême – ce qui n’est possible que dans une maison sans obstacles.

Comme non-initiés, comprendre le droit des assurances sociales est difficile et souvent démoralisant pour les personnes concernées et leurs proches. Cela leur demande des forces dont ils ont désespérément besoin pour autre chose dans ces situations complexes.

Donner maintenant

Heidi e son mari avec un monte-escaliers pour fauteuil roulant
  

En Bref

  • Nom: Heidi
  • Etat de santé: paraplégie et lésions cérébrales après une chute en montagne.
  • Soutien de Procap: le Service juridique est intervenu auprès de l’AI pour qu’elle augmente sa prise en charge des coûts liés à l’adaptation du logement familial. Depuis lors, Procap aide le couple dans la correspondance administrative avec les assurances. 
  

Procap Service juridique en quelques chiffres

Par année, environ:  

  • 2100 cas traités
  • 1100 heures de brefs conseils juridiques
  • 1900 dossiers ouverts
  • 20 collaborateurs, pour
  • 11 postes à pleins temps