Navigation mit Access Keys

close

Sport pour tous!


  

Le sport favorise l’intégration, maintient en bonne santé et permet de participer activement à la vie sociale. Procap s’engage donc pour des installations sportives sans obstacles, pour une formation adaptée et des offres appropriées.

  

Groupement d’intérêt (GI) Sport & Handicap

En 2011, Procap Sport, PluSport Sport Handicap Suisse et l’Association suisse des paraplégiques / Sport en fauteuil roulant Suisse ont créé le groupement d’intérêt (GI) Sport et Handicap. Ensemble, nous nous engageons pour l’intégration et une véritable égalité pour des personnes avec handicap dans le sport.

  

Jeunesse&Sport (JS): une qualification complémentaire pour les moniteurs

Depuis 2014, les moniteurs et monitrices de JS peuvent obtenir la qualification complémentaire «Sport et handicap». Ce module de cours de deux jours leur explique comment organiser des activités sportives communes pour des enfants ou/et des jeunes avec et sans handicap. Des documents pédagogiques «Sport et handicap» ont été spécialement mis au point. Nous nous réjouissons du succès de cette formation continue: le cours et le matériel pédagogique témoignent de la fructueuse collaboration entre l’Office fédéral du sport (OFSPO) et le GI Sport et Handicap. En savoir plus sur l’OFSPO.

  

Installations sportives sans obstacles

Les infrastructures sportives neuves et à transformer doivent être sans obstacles. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement? Quelles sont les règles à suivre et comment les mettre en œuvre? Procap Construction a rassemblé les directives sur la question, en collaboration avec le GI Sport & Handicap. Les professionnels du bâtiment et gérants d’infrastructures sportives peuvent ainsi planifier correctement leurs installations et bénéficient de bons conseils dès le départ.

    

  

Fondements juridiques

La loi sur l’égalité pour les handicapés ne fait aucune mention de l’égalité dans le sport. Certains éléments peuvent cependant en être déduits: ainsi, les installations sportives neuves ou à transformer doivent respecter les critères de l’accessibilité sans obstacles. La loi sur l’encouragement du sport ne formule pas non plus de déclaration concrète sur les personnes avec handicap. Elle requiert certes l’égalité, mais en se référant à l’ensemble de la population. La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapés est en revanche très claire à son article 30: les Etats partis doivent «permettre aux personnes handicapées de participer, sur la base de l’égalité avec les autres, aux activités récréatives, de loisirs et sportives».