Navigation mit Access Keys

close

Politique handicap fédérale

  

En Suisse, les personnes atteintes d’un handicap ne peuvent pas prendre pleinement part à la vie sociale. La Confédération entend changer cette situation à l’aide d’une politique nationale du handicap (PNH) cohérente. Procap s’engage pour que la stratégie fédérale tienne compte des points de vue des personnes concernées.

  

Appel à une mise en œuvre cohérente

Si la Suisse dispose déjà de nombreuses bases de l’égalité pour les personnes avec handicap, ces dernières ne peuvent pourtant toujours pas participer pleinement à la vie sociale. Un changement est donc nécessaire. Les lois et mesures existantes doivent être complétées, adaptées et mises en œuvre de manière cohérente. Procap appelle aussi à une meilleure coordination entre la Confédération, les cantons, les communes, les assurances sociales et les autres acteurs du secteur du handicap.

Une implication essentielle

Procap demande que les personnes avec handicap soient largement impliquées dans l’élaboration de la Politique nationale du handicap (PNH), conformément au principe «Rien sur nous sans nous» de la Convention relative au droit des personnes handicapées (CDPH) des Nations Unies. La PNH doit avoir pour priorité la participation pleine et entière des personnes avec handicap à la société, promouvoir leur autonomie et renforcer leur prise d’initiatives. C’est dans cet objectif que nous nous engageons au sein du «groupe de travail CDPH/PNH» d’Inclusion Handicap, faîtière des organisations de personnes handicapées, elle-même représentée au sein du comité de projet sur la PNH de la Confédération.

La Suisse a des obligations

En Suisse, l’égalité pour les personnes avec handicap est régie par la Constitution, le droit des assurances sociales ainsi que la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand). Le but de ces textes est d’assurer les moyens d’existence et de prévenir les inégalités. En adhérant à la CDPH en avril 2014, la Suisse s’est par ailleurs engagée à garantir la participation pleine et autonome des personnes avec handicap à la vie sociale.

  

  

L’appel à une politique nationale du handicap cohérente est né d’un postulat du conseiller national Christian Lohr (PDC, Thurgovie), transmis au gouvernement en mars 2014, puis élaboré par la Confédération. Un rapport définissant le cadre et la procédure de la mise en place d’une PNH devrait être publié fin 2016.