Navigation mit Access Keys

close

Dernières News

  

Mesures de réadaptation de l'AI: enfin une analyse des résultats

L'OFAS a annoncer le 31 mai ce que les organisations de personnes handicapées demandaient depuis longtemps: il prévoit que les effets des mesures de réadaptation professionnelle de l'AI fassent l'objet d'un vrai contrôle. «Nous nous félicitons de cette décision», dit Pascale Bruderer Wyss, présidente d'Inclusion Handicap. «C'est la seule manière de savoir si les personnes handicapées s'établissent véritablement sur le marché du travail».

Deux hommes avec trisomie 21 dans une cuisine professionelle

L'OFAS a annoncé le 31 mai qu'il entendait mettre en place un monitoring de la «durabilité de l'insertion professionnelle». Inclusion Handicap soutient cette propositionavec force. En effet, seul un contrôle des résultats permet de connaître le parcours professionnel des personnes handicapées à l'issue des mesures de réadaptation.

On ignore aujourd'hui combien de temps ces personnes parviennent à se maintenir sur le marché du travail. «Actuellement, nous ne savons pas si les personnes handicapées ont un poste à long terme qui correspond à leurs qualifications, ou si elles se retrouvent p. ex. au chômage ou à l'aide sociale», dit P. Bruderer Wyss. Seul un contrôle des résultats efficace permettra de réduireles coûts qui en découlent à long termepour la société.

 

Pas de données sur les emplois en milieu protégé

Les chiffres de l'OFAS publiés également le 31 mai montrent queles effets à court terme des mesures de réadaptation professionnelle sont variables. Il existe des éléments indiquant que les mesures de reclassement de l'AI portent leurs fruits, permettant ainsi à de nombreuses personnes de (re)trouver un emploi. Les mesures de réinsertion suscitent, quant à elles, des interrogations (p. ex. l'entraînement progressif en vue de s'accoutumer au processus de travail).

Par ailleurs, les données fournies par l'OFAS ne permettent pas de tirer des conclusions quant au nombre de personnes travaillant en milieu protégé après une réinsertion. La Suisse, en signant la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées, s'est engagée à proposer aux personnes handicapées des emplois sur le marché régulier du travail.

Inclusion Handicap continuera dese mobiliser, dans le cadre de la politique nationale du handicap annoncée pour l'automne et de la Conférence nationale décidée par le Parlement, afin que les problèmes liés à l'insertion soient attaqués à leur source.

Contact:

Julien Jaeckle, directeur d'Inclusion Handicap: 078 666 02 59 / julien.jaecklenot shown@inclusion-handicapto make life hard for spam bots.ch

Ceci est un communiqué d’Inclusion Handicap. Depuis début 2015, cette faîtière réunit 23 associations de personnes handicapées et organisations d'entraide actives à l'échelon national ou dans une région linguistique, dont Procap Suisse. www.inclusionhandicap.ch   

→ retour