Navigation mit Access Keys

close

Participation politique


  

Procap demande la pleine participation politique des personnes avec handicap. Elle appelle les autorités et les partis à éliminer les barrières pour permettre à ces dernières de participer aux votations et aux élections et d’exercer des mandats politiques.

Les personnes avec handicap votent et sont éligibles

Ces revendications s’appuient sur la Convention des Nations Unies (ONU) relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par la Suisse en 2014, dont l’article 29 requiert la pleine participation des personnes avec handicap à la vie politique et à la vie publique. Avant les élections fédérales de 2015, Procap et AGILE.CH ont mené une action de sensibilisation devant le Parlement fédéral et remis un manifeste en faveur de la pleine participation politique des personnes avec handicap aux présidents et membres du Conseil national et du Conseil des Etats. Les deux organisations ont ensuite soumis leurs revendications sous forme de pétition aux chambres fédérales. Le dossier se trouve devant les commissions compétentes.

Procap et AGILE.CH demandent que

  • les électeurs et électrices suisses puissent voter pour des personnes avec handicap;
  • les partis éliminent activement les barrières, démontent les préjugés et soutiennent la participation politique des personnes avec handicap à travers des mesures d’information et de sensibilisation auprès de leurs responsables et membres;
  • la Confédération, les cantons et les communes éliminent activement les obstacles à la participation politique des personnes avec handicap, notamment aux niveaux matériel, technique, linguistique et de la communication;
  • les partis et les élus ouvrent des portes à la participation politique pleine et égale des personnes avec handicap;
  • les partis pratiquent une politique active d’égalité afin d’assurer l’égalité des chances pour les personnes avec handicap.
      

      

    Assumer une responsabilité politique

    D’après l’Office fédéral de la statistique, la Suisse compte 1,6 million de personnes avec handicap, soit environ 20% de la population résidente. La plupart peuvent voter, mais aussi être élues. Elles souhaitent défendre leurs droits civils, participer à la vie politique et pouvoir assumer une responsabilité politique.

    Pourtant, elles sont largement sous-représentées au sein du Parlement fédéral, et la situation n’est guère meilleure du côté des cantons et des communes. Aujourd’hui, l’exercice du droit de vote reste encore entravé par de nombreux obstacles d’ordre matériel, technique, linguistique et de communication.