Navigation mit Access Keys

close

Facilation de garer

  

Procap regrette le rejet par la Berne fédérale d’une motion visant à simplifier le parcage pour les personnes avec handicap. L’organisation n’en restera pas là et va s’engager au niveau cantonal pour que les personnes munies de la carte de stationnement ad hoc puissent se garer gratuitement.

  

Appel aux cantons et aux communes

La motion de la conseillère nationale Barbara Gysi (PS, Saint-Galle) visait à permettre aux personnes munies d’une «carte de stationnement pour personnes handicapées» de se garer gratuitement dans toute la Suisse. Le Conseil des Etats l’a rejetée en arguant que la question de la taxe de stationnement relevait de la compétence des cantons ou des communes. Procap va donc s’engager au niveau cantonal pour dispenser les titulaires de cette carte de toute taxe de stationnement et faciliter ainsi le quotidien des personnes à mobilité réduite.

La question de la taxe n’est pas réglée

Depuis 2012, les personnes munies d’une «carte de stationnement pour personnes handicapées» sont certes autorisées à se garer sans limite de temps sur les places de parc publiques, et trois heures au plus aux endroits marqués d’une interdiction de stationnement. En revanche, la question de la taxe de stationnement n’a pas été réglée. Celle-ci est du ressort des cantons, certains d’entre eux en ont même délégué la compétence aux communes. Dans la pratique, cela se traduit par des règles extrêmement diverses qui compliquent inutilement la vie des personnes à mobilité réduite: ces dernières trouvent rarement les informations dont elles ont besoin sur Internet et doivent se renseigner auprès de chaque commune.

Une pratique inacceptable

Certaines communes imposent aux personnes à mobilité réduite de retourner toutes les heures à leur véhicule pour remettre de l’argent dans le parcmètre. Cela n’a aucun sens: compte tenu de leur handicap, la plupart d’entre elles en sont tout simplement incapables. En plus, il leur est souvent impossible de prendre un ticket en raison de l’inaccessibilité de certains distributeurs, qui sont par exemple placés trop en hauteur.

  

  

A la demande de Procap Saint Galle-Appenzell, la conseillère nationale Barbara Gysi (PS, Saint Galle) a soumis la motion «Simplifier les possibilités de parcage pour personnes à mobilité réduite» en 2013. Procap a suivi le processus parlementaire de près. Le Conseil national a approuvé la motion en 2015, mais le Conseil des Etats l’a malheureusement rejetée un an plus tard.

  

    

News des facilités de stationnement

Les personnes à mobilité réduite auront toujours autant de difficultés à se parquer. En effet, le Conseil des Etats n’a malheureusement pas répondu à l’appel lancé depuis des années par Procap, en...


A l’avenir, les personnes à mobilité réduite ne devraient pas pouvoir se garer gratuitement dans toute la Suisse. Hélas, le Conseil fédéral ne soutient pas cette revendication de longue date de...


Les personnes à mobilité réduite et celles qui les véhiculent bénéficient depuis le 1er juillet 2012 d’une nouvelle réglementation : elles peuvent se garer pour une durée indéterminée sur toutes les...